Vivre âgé ou vivre sans âge ?

Par David Ciussi

 Quelle est ma relation avec la vie qui jaillit dans chaque instant, suis-je bourgeon, vieille branche ou l’avenir de tous les possibles…?

 

Aimez-vous jaillir, apparaître de votre sommeil profond avec l’envie d’explorer la nouvelle journée qui s’offre à vous, d’en faire une aventure, ou cherchez- vous à tout contrôler et gérer pour n’avoir pas d’imprévus ?

 

Etes-vous ému d’exister, de vivre, sans vous en justifier… ...ou avez- vous la pression de la réussite donc de l’échec ?

 

Quelle est votre alliance avec le temps qui passe, êtes-vous dans une obligation de vous synchroniser « avec le temps mécanique d’une horloge » ou est-ce que vous savourez chaque respiration, chaque regard, chaque atmosphère paysagée ?

 

Est-ce que vous agissez avec plein d’allant, curieux, en ayant envie de vivre pleinement votre journée ou est ce que vous vous éprouvez fatigué, la tête remplie de pensées des choses que vous avez à faire…?

 

Votre identité est-elle construite par votre mémoire mécanique ou est-ce que vous vous étonnez de mémoriser et d’oublier … ?

 

Est ce que votre journée est un chemin de croix parsemée de corvées, de retards et d’impatience ou alors votre présence s’enrichit-elle de rendez vous intimes et joyeux avec tout ce qui Est ?

 

Aimez-vous inviter les autres à jouer à la vie avec vous ou pratiquez vous « le sérieux et la performance » ... ?

 

Aimez-vous vous endormir sereinement : rêver, oublier, renaitre chaque matin, comme si vous étiez le voyage et la destination, la vie et son invention ou bien votre vie est–elle plate, sans surprise et sans invitation ?

 

Aimez-vous penser, imaginer, inventer, vous adapter aux différences et aux conflits ou craignez-vous le réel quotidien ?

 

Votre quotidien voyage… sur cette terre… à 1600 kms/h dans le cosmos depuis des milliards d’années, en êtes vous surpris ?! 

 

Est-ce que vous aimez apprendre à exister en conscience ou est-ce que seule l’idée de vieillir ou de rajeunir vous préoccupe ?

 

Etes vous prêt à l’immédiateté de l’imprévu qui souffle le château de cartes des certitudes, ou bien vous prenez-vous pour une personne immortelle comme si le temps était un dû ?

 

Aimez-vous être l’infinie présence de la jeunesse éternelle, sans la peur de passer la « porte des étoiles », qui se présente dans chaque regard ou chose vue et émue…?

Mes Amis, ce qui se fait dans chaque instant pour nous donner la vie, est plus qu’un miracle, c’est la VIE…

 

Seule la vie ne meurt pas car si la vie mourrait, « toutes les formes manifestées » auraient disparu définitivement…

plus d’humains, d’animaux, de plantes, etc .

 

Vivre en conscience de l’instant présent qui réconcilie le passé le présent et le futur donne la découverte du passage et la connaissance ludique, simplifiante, apaisante de ce qui pulse et bat au plus profond de notre vie matérielle devenue notre essence spirituelle.

Ces métamorphoses sont incessantes, impensables pour la pensée mécanique et pour « l’humain machine »,

mais elles sont joyeuses, ludiques, jaillissantes, structurantes pour l’humain spirituel sans âge vivant, incarné maintenant qui sait « vieillir jeune ».