Yvan Amar,

le "prophète d'amour"...

Par David Ciussi

Yvan était un très grand pédagogue, un « prophète  d’amour » à la fois joyeux, délicat, ouvert à tous les enseignements mais aussi tranchant, vif et sans concessions. 

Yvan était d’une rare érudition ;  il éclairait les valeurs les plus hautes des différentes religions, de la philosophie et de la psychologie.

 

Pendant plusieurs années, je suis allé souvent  l’écouter à Gordes et m’en suis « délecté », il était intensément présent et d’une grande précision intellectuelle. 

 

L’exigence de son enseignement et l’obligation de conscience dans les relations humaines… fut un choc bouleversant devant cette évidence qui me manquait :   la pratique de la spiritualité dans le quotidien. Mes expériences intérieures étaient révélatrices mais sans intégration dans la vie au quotidien…

Un jour,  alors que j’étais assis dans le fond de la salle, il m’a interpellé,  « ça va David »  ?  A la fin de la conférence, je me suis approché de lui, et il m’a dit : prends le risque d’arrêter de méditer… 

( j’y passais 4  heures par jour) …  la dernière croyance à lâcher, je l’ai compris plus tard. 

 

A son décès, je suis resté avec lui seul à seul. Depuis ce jour je sais ce que transmission veut dire …


Merci Yvan, l'enseigneur vivant...