L 'œuvre naît-elle de l'artiste

ou l 'artiste fait-il partie

de l'œuvre ?

L'art et la spiritualité

Par David Ciussi

Qu'est-ce qu'une œuvre d'art ? 

 

L’art est cet admirable geste qui se répète depuis que le premier artiste a su fabriquer ses outils ou peindre sur les parois des cavernes. 

 

Depuis, cet artisan-inventeur a perfectionné son savoir-faire tant sur le plan intuitif que technique et mental. Les observations subtiles de son intériorité et de l’environnement lui ont valu d’éclairer l’humanité d’œuvres plus sublimes les unes que les autres, dans les domaines de la littérature, la poésie, la science, l’art et les sciences humaines.

 

Les œuvres d’art, véritables « électrochocs » pour l’âme, nous obligent à percevoir l’absolu. Elles nous font nous interroger sur nos propres « endormissements » en réveillant l’esprit de l’interrogation créatrice... 

 

Inéluctablement, le visible mène l'artiste à s’étonner de ce qu’il voit et pressent. La matière révèle peu à peu ses secrets et l’alchimie se produit entre cette âme agissante, patiente et observatrice et la matière qui s’apprivoise doucement en se laissant façonner.

 

Si l’artiste pénètre le visible, le sensible, le réel et les apprivoise, en leur donnant vie,  sans en faire un objet, c’est qu’il ne reste pas prisonnier des apparences, des résistances et des habitudes de la pensée mentale, mais sait préserver l'aptitude à l'émerveillement face au réel et percevoir en permanence, la distorsion entre le monde naturel authentique, glorieux et les artefacts…

L’artiste, par sa curiosité, sa sensibilité, perçoit le mystère de l’ordre caché qui sous-tend l'apparence de la création. 

Il connaît le « Cezame » entre l’observateur passif et l’interrogateur contemplatif…

Au cœur de sa découverte, amoureux passionné, il élève la science de l’art au niveau des qualités de l'esprit pur. 

Son inspiration, comme une explosion de joie pure, crée le moment poétique,  contemplation pure et innocente au delà des certitudes connues, il s’invente la voie de l’émerveillement… 

 

Son émerveillement face au réel nous fait pressentir par contagion intuitive, l’interaction entre l’humain  et l'univers.

De l’observation subtile de son intériorité et de l’environnement surgissent des moments poétiques renouvelés où l'exactitude d’une vérité enfouie émerge de la relation mystérieuse entre le créateur et la créature : dialogue imprévu, improbable  entre la matière et l'esprit où se retrouve la mémoire universelle,  union impensable naissante de l’absolu et de sa manifestation, cristallisation de l’exactitude d’une vérité enfouie visible dans cet instant prolongé à l’aube des évènements naissants, au cœur de son mystère,  comme un rendez-vous caché qui sous-tend l'apparence de la création.

 

Poursuivant son aventure, sa curiosité et sa sensibilité le guident vers la perception et l’intuition de la structure invisible des choses.  

La matière révèle peu à peu ses secrets et l’alchimie se produit entre cette âme agissante, patiente et contemplative et la matière qui s’apprivoise doucement en se laissant façonner. 

 

Dans une nouvelle intimité de lui-même, transporté par cette inspiration, l’identité personnelle de “l’Humain” s’efface et laisse place à une dimension plus universelle où le beau cherche à s’exprimer et exister à travers lui. Il devient l’instrument d’une énergie nouvelle, extase indicible se révélant dans la nature humaine… 

Son geste devient juste et harmonieux, sans effort. Il se vit dans un dépassement de lui-même, il se “reçoit et il est « vécu » en même temps… Il est le mouvement du mouvement avant d’être une chose ou quelqu’un, car il est tout cela en même temps et il aime intensément la diversité, la dualité… et la multiplicité.

 

Au cœur de la découverte, amoureux passionné de la lumière, l’artiste élève la science de l’art inclus dans le temps et l’espace au niveau des qualités de l'esprit pur.